logo

Le secteur de l‘Aviation Civile en Tunisie joue  un rôle primordial dans la promotion du secteur touristique et représente un  catalyseur de l'économie nationale. En effet, ce secteur contribue à 2% du Produit Intérieur Brut, crée plus de 15 Mille emplois directs et 20 Mille indirects, et Contribue au développement régional. En outre, plus de 52% des arrivées touristiques sont par la voie aérienne.

Les parties prenantes de ce secteur, placé sous la tutelle du ministère du Transport, sont :

  • L’Autorité de l’Aviation Civile

La direction générale de l’aviation civile est l’autorité de l’aviation civile en Tunisie. Ses missions sont fixées par le décret n° 410-2014 du 16 janvier 2014 portant organisation des services centraux du ministère du transport. 

Elle est chargée notamment de :

  • Élaborer et suivre la mise en œuvre de la politique du gouvernement et des plans de développement dans le domaine de l'aviation civile, 
  • Organiser le domaine du transport aérien, des aéroports et des activités de l'aviation civile et œuvrer à son développement, 
  • Gérer l'espace aérien tunisien en coordination avec les autorités militaires compétentes, 
  •  superviser la sécurité et la sûreté des activités aéronautiques civiles en Tunisie, 
  •  Étudier les dossiers de constitution des entreprises d'aviation civile et délivrer les autorisations nécessaires à l'exercice de leur activité, 
  •  Élaborer les textes législatifs et réglementaires relatifs à l'aviation civile, 
  •  Mener les négociations bilatérales, régionales et internationales dans le domaine de l'aviation civile, 
  • Contrôler le personnel aéronautique, les aéronefs et les différentes activités de l'aviation civile, 
  •  Superviser le dispositif de formation dans le domaine de l'aviation civile.

A cet effet, elle comprend les structures suivantes : 

  1. La direction du transport aérien, 
  2. La direction des activités de l'aviation civile et de la formation, 
  3. La direction de la sécurité aérienne, 
  4. La direction de sûreté de l'aviation civile, 
  5. Le bureau des études et de coordination de la recherche et du sauvetage,